www.idec.org.bi

IDEC

Evaluation de l’intégration du Burundi dans la Communauté de l’Afrique de l’Est à travers le développement des infrastructures

La Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) est créée en 1967 par le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie. L’entité est dissoute en 1976 avant de se reconstituer en 2000 par les mêmes pays. En 2007, la CAE s’agrandit avec l’admission du Burundi et du Rwanda comme nouveaux pays membres. Le Sud Soudan rejoint la communauté en 2016. Actuellement, la CAE compte six membres :

le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et le Sud Soudan. La présente étude ne tient pas compte du Sud Soudan.Sans le Sud Soudan, la CAE a une superficie totale d’environ 1,8 millions de km2 très inégalement répartie entre les pays. Le Rwanda et le Burundi sont les plus petits Etats de la communauté, avec respectivement 1% et 2% de la superficie totale. La Tanzanie est le pays le plus vaste avec plus de la moitié de la superficie totale de la communauté (52%). Le Kenya (33% de la superficie) vient en deuxième position tandis que l’Ouganda représente 12% de la superficie de la CAE.

 

Télécharger le PDF: Evaluation_Intégration_Burundi_Communauté_Afrique_Est_travers_Développement_Infrastrucutres.pdf

Accueil Evaluation de l’intégration du Burundi dans la Communauté de l’Afrique de l’Est à travers le développement des infrastructures Evaluation de l’intégration du Burundi dans la Communauté de l’Afrique de l’Est à travers le développement des infrastructures