www.idec.org.bi

L’atelier d’information et de sensibilisation sur les opportunités et les défis liés à l’adhésion du Burundi à l’union douanière et au marché commun de la communauté Est-africaine

Une année après son entrée dans la Communauté Est Africaine, le Gouvernement du Burundi, par le Vice Ministère chargé de la Communauté Est Africaine continue sa campagne d’information de la population sur tout ce qui se fait dans le processus d’intégration. A son entrée dans la Communauté, les trois premiers Etats Membres étaient à l’étape de l’Union Douanière pour l’intégration dans la Communauté. Le Burundi et le Rwanda ont pris l’engagement de commencer l’application du Protocole sur l’Union Douanière au 1er juillet 2009.

 

L’Union Douanière ne sera possible et bénéfique pour le Pays que si tous les acteurs ont l’information nécessaire afin que chacun en ce qui le concerne puisse apporter sa contribution. C’est dans ce cadre qu’en date du 18 septembre, le Vice Ministère chargé de la Communauté Est Africaine, en collaboration avec l’IDEC et le Projet PAGE a organisé à Bujumbura un atelier d’information et de sensibilisation sur les opportunités et les défis liés à l’adhésion du Burundi à l’Union Douanière et au Marché Commun de la Communauté Est Africaine.

 L’atelier réunissait les Partenaires nationaux, les bailleurs de Fonds du Burundi, le Secteur Privé, la Société Civile et les Services de l’Administration Publique qui travaillent sur les dossiers de la Communauté Est Africaine.

L’objectif de l’atelier était donc d’informer et de sensibiliser les participants sur les enjeux de l’intégration dans la Communauté Est Africaine pour une compréhension partagée et des stratégies convenues. A cette étape où le Burundi s’est engagé à appliquer le protocole sur l’union Douanière à partir du 1er juillet 2009, les burundais ont besoin d’être informés sur toutes les réformes administratives et institutionnelles qu’implique ce protocole, échanger sur les expériences d’autres groupements régionaux et tirer des leçons pour réussir son intégration au sein de la communauté Est africaine. A cet effet, les présentateurs du jour ont été choisis en fonction de leur maîtrise des questions relatives à l’intégration régionale chacun dans son domaine.

Après le discours d’ouverture prononcé par Monsieur Justin NAKABAHINGA, Secrétaire Permanent au Vice Ministère chargé des Affaires de l’EAC, au nom du Vice Ministre empêché, les sujets suivants ont été présentés :

Sujet 1 : Historique du processus de négociation de l’adhésion du Burundi dans la Communauté Est Africaine : les Engagements pris par Amb. Jérémie NDAYIZIGA (Conseiller VM EAC

Sujet 2 : Le Protocole de l’Union Douanière : Etat de sa mise en application par les trois pays membres fondateurs par Dr Kenneth BAGAMUHUNDA : Secrétariat de l’EAC (responsable. en charge des douanes

Sujet 3 : Expérience internationale en matière d’union Douanière et de Marché Commun par Dr Renato BAUMANN (Director, CEPAL, Brazil)

Sujet 4 : Le Rôle secteur privé dans l’intégration régionale Charles M. MBOGORI : East African Business Council

Sujet 5 : Burundi membre de l’EAC : quelques réflexions sur les implications économiques par Dr Léonce NDIKUMANA (Director, Development Research Department , AFDB)

Sujet 6 : Secteur Financier par Dr Alain NIYUBAHWE (chercheur IDEC)

Sujet 7 : Secteur du Tourisme par Monsieur Edwin SABUHORO, Chief Executive Rwanda Eco-Tours et Mme Carmen NIBIGIRA, Coordinatrice du projet Burundi Tourisme 2008

Sujet 8 : Technologies de l’Information et de Communication par Monsieur Fidèle KANDIKANDI : secrétariat de l’EAC (Responsable en charge des TIC)

Accueil Activites Internationales L’atelier d’information et de sensibilisation sur les opportunités et les défis liés à l’adhésion du Burundi à l’union douanière et au marché commun de la communauté Est-africaine