www.idec.org.bi

IMPORTANCE DES IDE DANS LA PROMOTION DE LA PRODUCTION INTERIEURE AU BURUNDI

Face à la rareté des ressources financières internes, les pays en voie de développement déploiement des efforts pour attirer plus d’Investissements Directs Etrangers (IDE) afin d’accroître les niveaux d’investissement et bénéficier des nombreux avantages potentiellement véhiculés par les IDE.

Outre le transfert de capitaux, les IDE peuvent stimuler le transfert de technologie, la concurrence, la performance managériale des entreprises locales, la hausse de l’investissement domestique et, en corollaire, l’accroissement de la croissance économique dans le pays d’accueil. Toutefois, les effets des IDE sur la production sont ambigües, leur impact pouvant être positif ou négatif selon que le pays d’accueil réunit ou non les conditions nécessaires pour maximiser les bénéfices des IDE.
Pour étudier le lien entre les IDE et la production au Burundi, cette étude utilise  des séries chronologiques pour la période de 1980 à 2012 en appliquant un modèle à correction d’erreur. Les résultats de l’estimation suggèrent qu’à long terme, les IDE ont un effet positif mais non significatif. Les termes de l’échange (TDE) et l’approfondissement financier (M2) ont un effet positif et significatif. Par contre, l’ouverture commerciale a un effet négatif mais non significatif. A court terme, les IDE et l’approfondissement financier (M2) influencent positivement et significativement la production tandis que l’effet de l’ouverture est positif et non significatif. L’effet des TDE est négatif mais non significatif.
Au regard de ces résultats, les autorités devraient poursuivre une série de politiques pour améliorer le cadre macroéconomique et institutionnel afin de favoriser une plus grande attractivité d’IDE d’une part et,  la maximisation des retombées de ces investissements d’autre part : (i) assainir les données économiques fondamentales notamment à travers la maîtrise de l’inflation, du déficit budgétaire public, des niveaux de la dette intérieure et extérieure, (ii) poursuivre les réformes en matière de libéralisation et privatisation, (iii) viser une meilleure participation du marché financier local dans le financement de l’économie, (iv) viser une meilleure intégration dans le marché régional en vue d’atténuer les effets de l’exigüité du marché intérieur, (v) orienter de plus en plus les IDE dans des branches inexistantes ou sous-développées et surtout celles porteuses de croissance, (vi) augmenter et améliorer la qualité des infrastructures, (vii) assurer la maîtrise de la stabilité politique, le contrôle de la corruption ainsi que le relèvement de la qualité des institutions, (viii) relever la qualité de la main-d’œuvre, (ix) poursuivre les réformes de l’environnement des affaires.

En Savoir Plus:

Importance_des_IDE_dans_la_Promotion de_la_Production_Intérieure_au Burundi ...pdf

 

 

 

 

Accueil Communique Les Archives IMPORTANCE DES IDE DANS LA PROMOTION DE LA PRODUCTION INTERIEURE AU BURUNDI