www.idec.org.bi

Idec Search

config

Note de veille 3

Analyse d’impact des différentes politiques agricoles et d’élevage sur la production agricole

Par  Honoré AHISHAKIYE

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a consommé en moyenne 5,72% des dépenses publiques sur la période 1989- 2011. Malgré ce budget, la  situation  alimentaire  et  nutritionnelle  est particulièrement préoccupante. Le déficit alimentaire pour l’année 2010 est évalué à 471 884 tonnes d’Equivalents Céréales (EC) sur des besoins totaux estimés à 817 000 tonnes d’EC à l’échelle du pays, ce qui représente un taux d’insatisfaction des besoins de base de près de 58%. Pourtant le discours officiel est de faire de l’agriculture une priorité du développement économique et social.

 

 

La connaissance des effets des facteurs tels que le financement du secteur agricole, l’amenuisement des superficies agricoles et la gouvernance sur les performances agricoles peut bien informer les autorités et les décideurs sur leur importance dans le succès des politiques et réformes agraires, la réduction de la vulnérabilité et de l’insécurité alimentaire. La principale question à laquelle cette étude tente de répondre est : comment ces facteurs affectent le niveau de production agricole au Burundi? L’objectif de cette étude est d’analyser comment les politiques agricoles mises en œuvre au Burundi ont influencé les performances agricoles, avec un accent particulier sur le rôle des finances publiques et la gouvernance. Pour ce faire, nous analysons l’effet des finances publiques et de l’indicateur de gouvernance sur la production agricole. Nous procédons par une estimation économétrique en utilisant des données de 1989 à 2011.

 

Pour  analyser  l’effet  des politiques agricoles au Burundi sur la production,  la  première  section    passe  en  revue  la  littérature théorique et  empirique sur l’impact des politiques agricoles sur production. La deuxième section  est consacrée à l’analyse descriptive des politiques menées au Burundi.  La  troisième section donne les résultats d’un modèle à correction d’erreur  et la discussion des résultats. Enfin,  dans  la  quatrième  section,  sont  présentées  la  conclusion  et  les recommandations de politiques économiques.

Télecharger :  Note de veille 3.pdf