www.idec.org.bi

Idec Search

config

Effets à court terme de la politique budgétaire au Burundi

Par Dr Ferdinand BARARUZUNZA

L’accroissement des dépenses publiques entraîne une augmentation du revenu disponible des ménages et partant de la consommation nationale. En situation de sous-emploi généralisé comme celle où se trouve actuellement le Burundi, et en vertu du principe du jeu du multiplicateur, le système productif devrait répondre à cette variation de la demande par le relèvement du niveau de la production, ce qui passerait bien entendu par de nouveaux investissements. Cependant, sur la période 1995-2009, les variations positives de la demande en question n’ont pas exercé d’impact significatif sur la production. La structure des dépenses est telle que les contribuables n’en ressentent pas le bénéfice. Les problèmes de la finance non fonctionnelle et le phénomène de la corruption pèsent encore, ce qui empêche le multiplicateur de jouer son rôle.