www.idec.org.bi

Idec Search

config

La politique budgétaire et l’investissement privé : Une appréciation de la théorie keynésienne au Burundi

Par Honoré AHISHAKIYE

L’impact de la politique budgétaire sur l’investissement fait l’objet de controverses entre les keynésiens, pour lesquels réduire les déficits publics a des effets défavorables sur la croissance, et les néoclassiques, pour les déficits publics n’ont aucun effet sur l’investissement.

Cet article a vérifié l’hypothèse selon laquelle la succession de déficits budgétaires au Burundi, ont contribué à la chute de l’investissement privé. La vérification de cette hypothèse a été effectuée à l’aide d’un modèle à correction d’erreur et a donné les résultats suivants : (1) la dette extérieure influence négativement l’investissement privé ; (2) les dépenses d’investissement public affectent positivement l’investissement privé dans le court terme.

L’article recommande une restructuration des dépenses d’investissement public vers les infrastructures et de ne pas trop recourir aux restrictions budgétaires qui bloquent l’investissement public et partant l’investissement privé.

Accueil Recherche et Publications La revue de l’IDEC (RIDEC)