www.idec.org.bi

Idec Search

config

Le rôle du secteur privé dans la mise en œuvre de la politique de décentralisation au Burundi : cas des agences œuvrant avec le PRADECS

Par Dr Elias SENTAMBA

Le présent article analyse le rôle joué par les acteurs du secteur privé dans la mise en œuvre de la politique de décentralisation au Burundi, en prenant comme cas d’étude les agences de facilitation œuvrant avec le Programme d’Appui au Développement Communautaire et Social (PRADECS). Les actions conduites par ces dernières sont grosso modo de deux natures : d’une part, on a celles que nous avons qualifiées de « mono-finalisées » (microprojets d’intérêt public tels écoles, centres de santé, etc. et en faveur des groupes vulnérables tels maisons, octroi de kits, etc.) fort faciles à poser dès lors qu’elles rencontrent aisément à la fois les financements du PRADECS et le consensus des configurations d’acteurs. D’autre part, on a celles que nous avons appelées « pluri-finalisées » (formations en matières multi-variées sous-tendant la décentralisation en faveur des acteurs locaux d’un côté et en matières d’activités génératrices de revenus en faveur des groupes vulnérables de l’autre côté) d’autant plus difficiles à réussir que le changement profond des visions du monde et donc d’« arts de faire » des destinataires in fine est en jeu.

Accueil Recherche et Publications La revue de l’IDEC (RIDEC)