www.idec.org.bi

Analyse des arriérés de la dette de l’Etat envers le secteur privé et son impact sur l’économie nationale en général et sur la vie des entreprises privées en particulier au Burundi


Afin d’adresser le problème, l’Institut de Développement Economique du Burundi (IDEC), bénéficiant de l’appui financier de l’Union Européenne a entrepris l’étude intitulée « analyse des arriérés de la dette de l’Etat envers le secteur privé et son impact sur l’économie en général et sur la vie des entreprises en particulier ». Dans le cadre de cette étude, les travaux de terrain, conduits par les consultants dédiés, se sont déroulés à Bujumbura, du 30 janvier au 16 février 2017. Dans le cadre de ces travaux, des entretiens ont eu lieu avec les responsables des administrations de la chaine de la dépense, les responsables de la Chambre Fédérale du Commerce et de l‘Industrie, des chambres sectorielles, les chefs d’entreprises, les Directeurs Généraux des banques et de hauts responsables de la Banque de la République du Burundi. Des données ont également été collectées auprès de ces institutions et des questionnaires ont été administrés aux banques et entreprises. Au plan méthodologique, l'étude s’est inspirée du manuel technique du FMI de 2014 intitulé « prévention et gestion des arriérés de dépenses publiques » publié en 2014 pour l’évaluation de l’impact des arriérés sur l’économie.

Télécharger le PDF:Analyse_des_arriérés_de_la_dette_de_l_Etat_envers_le_secteur_privé_et_son_Impact_sur_l_Economie_Nationale_en_Général_et_sur_la_vie_des_Entre.pdf

 

 

Accueil Les rapports d'activites Analyse des arriérés de la dette de l’Etat envers le secteur privé et son impact sur l’économie nationale en général et sur la vie des entreprises privées en particulier au Burundi Analyse des arriérés de la dette de l’Etat envers le secteur privé et son impact sur l’économie nationale en général et sur la vie des entreprises privées en particulier au Burundi